Interview – Merci (confiné) Kelly !

Interview – Merci (confiné) Kelly !

Bonjour Kelly, qui es-tu ?
Bonjour ! Je suis étudiante en master de Création de Projets Numériques. J’ai choisi ce parcours, entre communication et création, parce que j’ai toujours été attirée par la création et l’art, mais je désirais ancrer cette créativité dans la communication, qui est un milieu qui permet d’agir dans un grand nombre de domaines. 

Qu’est-ce que tu aimes dans la vie ?
J’aime tout ce qui tourne autour de l’art, et j’essaie de remplir mon quotidien avec des projets différents pour découvrir et expérimenter de nouvelles choses.
C’est pour ça que j’aime aussi voyager, et j’aspire à pouvoir voyager plus dans le futur, pour découvrir de nouveaux endroits et de nouvelles façons de penser, qui je pense m’enrichiront.

Pourquoi as-tu rejoint lagence235 ?
J’ai rejoint lagence235 parce que je souhaitais faire du motion design, et que les projets menés par l’agence me plaisaient beaucoup. Je l’ai aussi choisie parce que je me retrouvais dans la passion de Nicolas dans son travail et ses engagements environnementaux.

Qu’y fais-tu ?
Je suis ici pour un stage de deux mois en tant qu’assistante marketing et communication audiovisuelle, c’est-à-dire que d’un côté, j’assiste Nicolas sur la stratégie de communication de l’entreprise, en faisant par exemple des audits et benchmarks. De l’autre, je participe à différents projets de l’agence en concevant des vidéos pour différents projets, de l’étape de réflexion jusqu’à l’animation.

Et ça te plaît ?
Ça me plaît beaucoup !

As-tu appris des choses ?
Oui, beaucoup de choses. 
Nicolas m’a appris plusieurs aspects de son métier, notamment qu’un bon motion design reposait toujours sur une étape de réflexion et de scénarisation rigoureuse, et de l’importance de se mettre à la place du client lors de la construction d’un projet. Il m’a aussi appris plusieurs techniques d’animation, et à travers les différents motion design que j’ai réalisé, j’ai pu en apprendre énormément de mon côté. 
Ce stage m’a aussi appris à persévérer pour aller au bout de mes idées, et chercher à toujours m’améliorer en retravaillant mes scripts et en apportant du réalisme dans mes animations. 

Tu as été stagiaire pendant le confinement : tes réactions ?
Tout d’abord, on a de la chance d’être dans un domaine où travailler en télétravail est possible, donc je me sens assez chanceuse et reconnaissante sur ce point-là. 
On a su bien s’organiser dans l’agence et assurer une relation quotidienne avec des appels, des mails et des Teamviewers qui nous ont permis de travailler ensemble et de pouvoir s’aider sur des projets à distance. Même s’il y a plusieurs inconvénients au télétravail, j’ai plutôt l’habitude de travailler en autonomie et même dans ce contexte, j’ai pu apprendre beaucoup de choses.

C’est toi qui a réalisé la 50ème journée de la Terre, bravo ! Comment as-tu conçu cette vidéo ?
Merci beaucoup !
Tout d’abord, il y a eu une phase de réflexion où j’ai proposé plusieurs storyboards à Nicolas. Il m’a indiqué l’idée qu’il préférait et les adaptations qu’il faudrait y apporter, comme le ton qu’il faudrait prendre, et je l’ai retravaillée. 
Un élément était primordial dans cette vidéo : la feuille sur laquelle s’ouvre la vidéo. Nicolas m’a donc demandé de la représenter dans une keyframe, ce qui a déterminé l’univers graphique de scène. J’ai ensuite construit la scène entière, ce qui a demandé plusieurs essais pour valider la scénographie finale. Une fois qu’on l’a trouvée, j’ai animé les éléments un par un sur After Effects, avec les conseils et l’aide de Nicolas. C’est à ce moment-là qu’il m’a appris à utiliser l’éclairage et les mouvements de caméra. Quand le projet s’est terminé, j’étais super contente et fière du résultat !

Rien à voir : quel est ton film préféré ?
C’est une question trop compliquée, je ne peux pas en choisir qu’un ! En terme d’histoire, je dirais Princesse Mononoké de Hayao Miyazaki, et en terme de photographie, je pense à La La Land de Damien Chazelle, ou The Grand Budapest Hotel de Wes Anderson.

Un livre ?
Je dirais Just Kids de Patti Smith !

Une musique ?
S’il y avait une seule musique sur Terre, ce serait 505 d’Arctic Monkeys.

S’il y avait un détail, un fait qui te reste de l’agence, lequel serait-il ?
Il y aurait tous les conseils de Nicolas sur le marketing et l’animation, et les séances de Teamviewers où il m’a partagé ses connaissances d’After Effects. Mais ce qui reste et qui me fait sourire, c’est sa passion à chaque fois qu’on parle d’aérospatial ! 

Merci Kelly et bonne route pour la suite !

Kelly Huillier - stagiaire chez lagence235

À propos de l'auteur

lagence235
Par lagence235

À propos de nous

Nous sommes une agence de communication audiovisuelle qui aidons les entreprises innovantes (mais pas que !) à expliquer simplement leur métier grâce au motion design.

Les catégories